Le Japon, voyage aux pays du soleil levant

Partager la publication « Le Japon, voyage aux pays du soleil levant » FacebookGoogle+PinterestTwitterEmailMarque-page Le Japon est un pays atypique qui oscille entre modernité et traditions ancestrales. Notre circuit a duré 13 jours. Nous vous proposons notre avis sur ce voyage au Japon complètement dépaysant que nous avons effectué en Avril 2004 donc bien sûr san

Japon Rachel -

18

Mar

Le Japon, voyage aux pays du soleil levant

Le Japon est un pays atypique qui oscille entre modernité et traditions ancestrales. Notre circuit a duré 13 jours.

Nous vous proposons notre avis sur ce voyage au Japon complètement dépaysant que nous avons effectué en Avril 2004 donc bien sûr sans les enfants. Ce voyage a été intense et fatigant car nous voulions voir un maximum de choses du Japon en ne restant que 13 jours. Il aurait donc été impossible que nous fassions ce même voyage avec nos enfants.  En effet, il aurait fallu pour cela beaucoup l’adapter et ne pas faire certaines choses : se lever aux aurores pour assister au marché aux poissons, aller dans une soirée cosplay par exemple…

1er jour : installation à l’hôtel et 1ères impressions

Notre arrivée vers 18h au Sunshine  Prince Hôtel dans le quartier Ikebukuro a été  ressentie comme un grand soulagement. Après un long voyage, une  longue attente pour le bus, nous étions enfin arrivés à destination !

Le voyage en bus nous a d’ores et déjà permis d’avoir  un aperçu du Japon. Nous avons ainsi découvert que les japonais  portent des chaussettes avec 5 doigts de pieds, que certaines voitures ont 3 rétroviseurs et que  les taxis ont les rétroviseurs placés pratiquement au niveau du  pare-choc, donc bien plus bas que les nôtres. Les voitures sont pour la plupart  automatiques. Les japonais  sont à la pointe de la technique. Après avoir pris un rapide repas  rapide au Mc Do du coin en goûtant le fameux Teriyaki burger, nous avons  fait la visite du quartier de Ikebukuro de nuit.

Cette première visite  a été impressionnante :

Débauche de néons, de gens qui hurlent dans  des micros pour attirer les clients dans les salles de jeux (et au Japon, c’est  dire s’il y en a ), des filles dans la rues qui arborent une petite pancarte  avec écrit 2000 yens, 3000 yens…. ; prix de leur services. Manifestement  les japonais sont friands de jeux vidéos, de pachinko, et bien évidemment de mangas…

En rentrant à l’hôtel, nous n’avons pas manqué de tester les fabuleux WC Japonais … C’est génial. Différentes touches sont placées sur le côté permettant des fonctions différentes: jet d’eau plus ou moins fort, air chaud…)  On devrait les importer en France !!!

2ème jour : Parc Ueno / zoo / quartier de Yanaka / soirée Cosplay à Shinjuku

Par cette journée très chaude et tandis qu’une partie de notre groupe part  dans un onsen (source d’eau chaude) dans la région de Chichibu,  nous  décidons de commencer notre visite de Tokyo. Notre trajet nous mène dans le parc Ueno. Les sakuras (cerisiers) au mois d’Avril sont en fleurs.  Le Japon est célèbre pour ses cerisiers en fleurs.

  • Parc Ueno

 

Petit pique-nique de japonais dans le parc

Sakuras en fleurs dans le parc

  • Zoo d’Ueno

Nous avons ensuite visiter le zoo, que nous aurions dû faire un jour moins chaud car nous  n’avons pas apprécié et les animaux dans leurs petites cages  faisaient peine à voir. C’est là que nous avons vu la première  pagode (à 4 étages).

Pagode à 4 étages

  • Quartier de Yanaka

Après avoir fait le tour du zoo et du parc, nous avons pris la direction  du quartier Yanaka, qui est le seul quartier n’ayant  pas été touché par les bombardements.

  • Quartier de Shinjuku : soirée Cosplay

Puis après un petit repos bien mérité à l’hôtel,  histoire de reposer un peu nos pauvres pieds, nous avons pris la direction de  Shinjuku avec une grande partie du groupe afin d’aller  à une soirée Cosplay dans une boîte de nuit.  et nous voilà en totale immersion dans les soirées de la jeunesse japonaise, fan de manga et d’anime. Shinjuku de nuit nous a beaucoup impressionné avec toutes ses lumières, néons  qui tapent à l’oeil, les prostituées qui vendent leurs charmes  à chaque coin de rue et les rabatteurs pour les clubs topless.

Nous avons pu essayer les restaurants ‘à tickets’ en attendant que la soirée  commence … ce sont des restaurants rapides et pas chers. Il faut prendre un ticket du plat désiré.
Le 1er train ne démarrant qu’à 4h30 du matin, cela nous  obligeait à rester au cosplay jusque tard. Nous étions les seuls gaijins (européens)  de la boite et il est impressionnant de voir comment les jeunes japonais  connaissent et maitrisent les chorégraphies des animes. Tout le monde,  sauf nous, était déguisé.

Des groupes prenaient place sur  la scène et effectuaient des chorégraphies que le public devait reproduire. On a vraiment bien déliré. Certaines personnes de notre groupe  ont commencé à draguer des japonaises et quand on ne connait pas  un mot de japonais et que les japonaises ne connaissent que le japonais ce n’est  pas évident mais c’était très drôle. Ce fût  donc une très bonne soirée.


Nous ne pensions pas voir autant de  monde dans le 1er train de 4h30. En fait je crois qu’à Tokyo, il  y a du monde partout quelque soit l’heure.

3ème jour : Kamakura / quartier de Harajuku

Notre nuit a été très courte et le réveil difficile (7h du matin, ce qui fait 2h  de sommeil) car nous voulions aller à Kamakura, petite  ville de bord de mer située à 1h de Tokyo. Il y avait une fête locale en l’honneur  des sakuras (cerisiers).  Arrivés sur place, nous assistons tout d’abord à la parade.

Alors là aussi les japonais ne font rien comme nous. En France,  quand on fait une parade, on bloque les rues et on fait dévier les voitures  vers une autre route. Et bien au Japon non !!! On fait passer la parade sur  un côté de la route et les voitures de l’autre côté.  C’est l’organisation dans la désorganisation des japonais.

La parade est bien jolie et le temps est avec nous.

Une chose nous a beaucoup marqué au Japon, c’est que les japonais  adorent les chiens et les déguisent. Ils leur mettent des habits, des  flots sur les oreilles que les chiens soient des mâles ou des femelles.  Comique ! On retrouve également pas mal de restaurants  ‘français’ ( Bonjour, Pet de nonne).

Nous avons ensuite visité le grand Buddha, qui est le point  d’intérêt principal de Kamakura. Datant de 1252, cette statue  grande de 13,5 m a résisté à nombre d’événements.

Sur ce site, nous avons assisté à une cérémonie  du thé. Ensuite nous nous sommes dirigés vers le sanctuaire Hachiman-gu.  Là, une grande foule était rassemblée pour assister à  un spectacle de Kabuki. Beaucoup de femmes en costumes traditionnels étaient  présentes.

écureuil japonais

Spectacle de Kabuki

Puis le départ en train fût assez difficile car  les inscriptions étaient en kanji. Il ne fallait pas se tromper car nous voulions retourner sur Tokyo.

Il est souvent facile de se diriger  à Tokyo ou de partir de Tokyo car c’est écrit en kanji et en romanji mais pour y revenir, c’est bien plus difficile car c’est seulement écrit en kanji.

  • Quartier de Harajuku

Nous nous sommes  arrêtés dans le quartier Harajuku où les  jeunes déguisés en gothiques, en infirmières, en poupée se font prendre  en photo seulement le dimanche donc à ne pas rater.

‘Sumimasen Shashin o toru kudasai’ (photo SVP)  fût une phrase que nous avons dite bien souvent. Puis on est allé  faire un petit tour dans le parc Yoyogi dans lequel il y avait  beaucoup de gaijins.

Ce soir là, nous avons dîné dans un restaurant  Japonais traditionnel (donc on a dû se déchausser).

Nous avons eu beaucoup de mal pour commander un plat (et oui cette fois il n’y avait pas de menu avec des photos et les serveurs ne parlaient pas un mot d’Anglais)  mais avec quelques efforts nous avons été récompensés  et nous avons pu enfin dîner tranquillement (les tentacules ne sont pas si mauvaises).

4ème jour : musée Ghibli à Mitaka et quartier de  Shibuya

  • Musée Ghibli

Ce jour est important pour tous les fans des dessins animés japonais car c’est la  visite du musée Ghibli. Les studios Ghibli ont produit de nombreux films d’animation célèbres : Mon voisin Totoro, Le voyage de Chihiro, Princesse Mononoke, Le château ambulant, Kiki la petite sorcière,  Le tombeau des lucioles, Porco Rosso, Le royaume des chats, Ponyo sur la falaise etc.

 

Ce musée a été créé par le réalisateur de ces animes Hayao Miyazaki. Autant dire que pour les fans, avoir le sésame pour pénétrer dans ce musée est une véritable aubaine. Ils sont comme au paradis car leur rêve devient réalité. D’ailleurs il faut réserver très longtemps à l’avance pour pouvoir le visiter.

Stéphane s’est lâché  et, comme un fan de Totoro qui se respecte, a fait plein d’achats. D’ailleurs l’emblème de ce musée est Totoro.


C’est vraiment un endroit fantastique. On se retrouve émerveillé  à chaque pas que nous faisons. Les photos étant interdites dans l’antre de ce temple dédié aux animes, nous n’avons donc pu faire des photos que de l’extérieur.

  • Quartier de Shibuya

Le soir visite d’un autre quartier de Tokyo Shibuya avec  la place Hachinko et son célèbre chien.

 

 

Petite remarque : nous n’avons jamais vu autant de sacs Louis Vuitton  au m2 qu’au Japon !!!

5ème jour : marché aux poissons  et quartier de Ginza

  • Marché aux poissons

Cette journée est assez froide et le réveil très difficile. En effet, nous nous sommes levés à 4h50 du matin pour un départ de l’hôtel à 5h30. Notre but était de se rendre au célèbre marché aux poissons à Tsukiji, le plus grand  marché aux poissons du monde.

Nous avions l’impression de gêner les travailleurs car nous étions sans cesse dans leurs jambes. Nous avons assisté à une criée  pour les fruits et légumes dans un hangar à côté  des poissons et c’était vraiment impressionnant. C’était  quasiment un sketch qui se déroulait sous nos yeux.

  • Quartier de Ginza

Puis nous avons visité le quartier chic de Tokyo Ginza,  malheureusement il était trop tôt et les boutiques n’étaient  pas encore ouvertes sinon nous nous serions laissés tenter par la visite  du Sony building. Nous nous sommes dirigés vers la Tokyo tower, réplique  version plus grande de notre Tour Eiffel puis visite du temple Zozoji.

Tokyo Tower

 

L’après-midi nous nous sommes séparés.  Alors  que je suis retournée à l’hôtel, trop épuisée  pour visiter autre chose, Stéphane est allé dans le quartier Akihabara et au Mandarake de Nakano.

Akihabara

Nous nous sommes retrouvés en fin d’après-midi et nous avons fini notre soirée dans un sushi bar puis dans les salles de  jeux.

Quelques plats que nous avons dégustés

6ème jour : Temple Asakusa Kannon, temple Sensoji / Palais impérial

  • Temple Asakusa Kannon et Sensoji

Pour la 1ère fois,  il pleut et il fait assez froid. Stéphane et moi sommes allés visiter l’Animate  de Ikebukuro sur 7 étages puis nous avons visité le temple Asakusa  Kannon sous la pluie. Le site est très touristique. On accède  au temple Sensoji par une allée dont toutes les échoppes  sont ornées de fausses branches de cerisiers.

 

  • Palais impérial

Nous nous sommes retrouvés dans l’après-midi près du palais  impérial.

une maison de thé au milieu des buildings

7ème jour : Hakone et le mont Fuji

Départ en Shinkansen (sorte de TGV japonais) pour Hakone afin de voir le Mont Fuji.

Heureusement les nuages de la veille se sont dissipés et le temps était relativement beau  bien qu’assez frais. Arrivés à la gare de Hakone, il nous  a fallu prendre un bus pour se diriger vers le lac Ashi. De là, nous avons  eu la chance de voir le mont Fuji mais il a vite été caché par les nuages.


Croisière sur le lac Ashi en galion, réplique d’époque.

Ce monsieur confectionnait des sauterelles avec des brins d’herbe et avait comme particularité d’avoir un chat habillé. D’ailleurs il n’a pas hésité à sortir son téléphone pour nous montrer des photos de toutes les tenues vestimentaires de son chat.

Puis téléphérique jusqu’à un arrêt où  on se croirait sur la lune, tout droit sorti des films de science-fiction. Des  geysers de vapeur sortaient du sol par endroit et la spécialité  de cet endroit était les black eggs. Quelques secondes plongés dans l’eau, les œufs ressortent noirs.

8ème jour : Nikko

Nous sommes repartis en Shinkansen pour  NIKKO où une fête locale, qui devait durer 2 jours, commençait.

La visite des temples de Nikko par une très belle  journée ensoleillée est vraiment agréable.

Les temples  de Nikko sont magnifiques et le site est très touristique.

Nous avons  pris le bus dont l’ascension a duré une bonne demi heure pour monter  jusqu’à la cascade Kegon.

Sur ce site, nous aurions  dû voir des singes en liberté mais malheureusement ce jour là  ils n’avaient pas trop envie de se montrer (pourtant la veille au soir  plusieurs singes étaient présents). Le soir, juste avant la tombée  de la nuit vers 17h nous avons assisté à la parade. C’était  le début de la fête qui aura duré deux jours.

Deux jolies petites japonaises en tenues de parade

9ème jour : Kyoto

Tandis que certains repartent  pour Paris par une belle journée, nous décidons de nous lever  tôt et de prendre le shinkansen de 7h10 à Tokyo station pour poursuivre notre voyage à Kyoto.

A la gare de Kyoto, c’est Astro le petit robot qui nous accueille.

Dès notre arrivé vers 10h au J-Hoppers,  notre auberge, nous décidons de louer des vélos et d’aller  visiter la ville.
Le vélo est un très bon moyen de transport à Kyoto car  cela permet de parcourir de longues distances mais il faut faire attention et  en ville on a souvent le pied à terre car il faut slalomer entre les  passants. On visite tout d’abord le pavillon d’argent, on emprunte  le chemin de la philosophie, puis visite de quelques autres temples.

chemin de la philosophie

C’est  la fin de la période scolaire alors beaucoup de jeunes écoliers  visitent les temples avec leurs professeurs. Ils nous abordent en nous parlant en anglais et nous demandent de faire des photos avec eux.

Puis nous étions  en train de chercher notre chemin lorsque Akira, un jeune japonais nous aborde  en nous proposant de nous conduire. Il nous emmène alors au sanctuaire  Heian puis nous fait visiter Gion, le quartier des Geishas.

Akira nous explique que les geishas que nous voyons se promener en groupe de  3 ou 4 sont des fausses, elles sont en fait des touristes déguisées en geishas.

10ème jour : Nara

Nous partons  pour Nara. Ce fût la journée la plus chaude de  notre séjour avec 27°C. Nous visitons les temples et voir autant de daims en liberté est impressionnant.

Animaux et humains se côtoient en toute simplicité et révèlent ainsi toute la beauté de la nature.

Un petit garçon donnant à boire à un daim

Une école de jeunes filles en visite

 

11ème jour : château d’Himeji

Pour cette journée  triste et pluvieuse, nous décidons de partir en shinkansen  pour visiter le château d’Himeji tandis que d’autres se rendent sur l’ile de Miyajima.  Si le château est magnifique vu d’extérieur, sa visite s’est avérée inutile pour nous car très peu d’objets y  sont exposés. Le jardin du château est magnifique mais sous la  pluie il est tout de même assez difficile de l’apprécier  à sa juste valeur.


Puis retour à Kyoto pour visiter le quartier couvert où nous avons  fait nos achats (Stéphane a enfin trouvé une Nec Turbo GT).

12ème jour : Temple d’Or

Comme il fait beau, nous décidons  de louer à nouveau les vélos et de visiter le reste de la ville.  Nous visitons donc le magnifique pavillon d’or, le magnifique château  Nijo et le palais impérial dont la visite était un peu inutile.  Nos derniers achats se sont faits en fin de journée dans une boutique  de Saké …

Puis retour à Tokyo par le train de nuit de 22h.

13ème jour : retour

Retour en France par l’avion  de 11h25 à l’aéroport Narita de Tokyo. Nous avons pendant  le trajet était assez surpris que des exercices de remises en forme étaient donnés dans l’avion et naturellement ils sont suivis par la plupart des  japonais de l’avion.

Ce voyage était merveilleux et a comblé nos espérances (quoique nous aurions pu y rester plus longtemps).  C’était un de nos rêves que nous avons pu réaliser.

Nos enfants de 6 et 10 ans souhaitent aussi y aller et nous espérons donc y retourner avec eux.

 

Les paysages Zen du Japon

les sakuras en fleur

Le Japon moderne

Le Japon traditionnel

Miam le bon poulpe !!

Un bento

statue de Bouddha

 

Articles similaires

Post a Comment

A propos de nous

Le site Visite En Famille vous propose des informations sur nos visites, nos voyages, les spectacles, … En effet, notre famille se compose de deux parents et de deux enfants. Fans de photos et de voyages, nous souhaitons ouvrir nos enfants au monde en leur faisant découvrir toutes ses merveilles, c’est pourquoi grâce à notre appareil photo, nous capturons ces moments.

Recherche

Notre chaine Youtube

Abonnez vous à notre chaine Youtube VisiteEnFamille

Partagez nos informations sur

©2018 VisiteEnFamille

Politique de confidentialité