Lanzarote
Lanzarote

Lanzarote, la magnifique perle des Canaries

En février 2015, nous avons décidé de chasser le froid et la grisaille de l’hiver pour aller chercher un peu de soleil et de chaleur à Lanzarote, une île des Canaries, reconnue pour avoir une température clémente toute l’année. Cette île volcanique est constituée de centaines de volcans et on y trouve des traces des éruptions passées.

L’arrivée à Lanzarote

Lanzarote

Lanzarote

Nous avons séjourné à l’hôtel Riu Paraiso à Puerto del Carmen pour une semaine. Puerto del Carmen est une ville idéalement située pour visiter l’île.

Voici les détails de notre voyage dans les Canaries.

Tout sur cette île est inspiré de la pensée de  l’artiste insulaire César Manrique. En effet, de nombreux sites de Lanzarote à visiter ont été construits par cet artiste et sa pensée est présente partout sur l’île.

Lanzarote

Notre hôtel Riu Paraiso (pour notre avis sur l’hôtel, voir la catégorie Hôtels du site)

Lanzarote

Que faire à Lanzarote ?

Certains pourraient se dire que c’est une petite île et qu’il n’y a forcément pas grand-chose à y faire. S’il est vrai que l’île n’est pas grande (elle mesure environ 60 km de long et 25 km de large), et en une semaine, on en fait le tour, il y a tout de même des choses à visiter et on ne s’ennuie pas. Par exemple, Lanzarote est réputée pour sa production d’aloe vera (plante aux vertus thérapeutiques). On en fait des crèmes, des savons… Elle produit également des cochenilles et du vin. Et sans compter les nombreux volcans.

Il y a donc pas mal de visites à faire et la semaine passée est bien remplie.

Lanzarote

Lanzarote

La plage en face de notre hôtel

Pour se rendre sur cette belle plage surveillée, il suffit de traverser une route.

Lanzarote

Le centre-ville de Puerto del Carmen

Il faut compter une demi-heure à pieds pour se rendre au centre-ville où une multitude de petites échoppes se côtoient de chaque côté de la route, souvent tenues par des chinois (moins chers et plus sympas) ou des indiens. On a acheté une robe andalouse à notre fille à 4,99 euros et quelques bricoles. On en a eu pour 15 euros au total et la vendeuse a donné un bracelet à notre fille, petite attention commerçante très appréciée.

Comme à Paris, à Lanzarote on trouve aussi des cadenas de l’amour (cadenas installés là par des amoureux qui veulent sceller leur amour pour toujours).

Lanzarote

Ensuite, nous avions loué une voiture pour 4 jours. La conduite se fait aisément sur cette île, car les routes sont belles et bien entretenues. Vous pouvez donc facilement effectuer vos excursions vous-mêmes sans les prendre via un tour opérateur qui vous fera payer plus cher.

Notre itinéraire nous a d’abord conduits au parc national de Timanfaya, visite incontournable si vous êtes sur l’île.

Parc national de Timanfaya

  • Tour en dromadaire

Avant d’arriver véritablement au volcan, nous nous arrêtons en chemin pour faire un tour de dromadaire : 12 euros le dromadaire pour 2 personnes. On est dans un équipage d’une 10aine de dromadaires accompagnés par un chamelier. Ils sont lestés de manière à ce que les poids soient équitablement répartis de chaque côté de la bosse. Nous étions donc installés dans des chaises de chaque côté de la bosse. C’est très touristique, mais bon c’est l’occasion pour nous et les enfants de monter sur un dromadaire.

Notre tour dure environ 30 minutes. Nous montons une partie d’un volcan, nous faisons un stop photo en haut. Notre chamelier, très sympa, nous a photographié nos enfants et nous. Nous avons ainsi vu que tout le monde n’était pas logé à la même enseigne, car le groupe qui nous suivait ne marquait pas le stop et ne faisait pas de photo. Pour cela, notre chamelier a eu droit à un pourboire. La descente du volcan est un peu plus laborieuse, car on saute dans tous les sens.

Lanzarote

  • Timanfaya

On gare sa voiture puis on visite le parc national en bus pour des raisons de préservation des plantes autochtones. On voit ainsi les restes des éruptions passées, la lave refroidie rendant la visite à pied inaccessible et accentuant le caractère lunaire du site.

Lanzarote

Lanzarote

Lanzarote

Le bus vous emmène à la découverte d’une partie des 300 volcans de l’île et une cassette explique la formation de ces volcans. Le hic c’est que les explications étaient uniquement en anglais et en allemand.

Lanzarote

En haut, le restaurant El diablo est situé en plein sur le volcan, ce qui est pratique et économique pour faire cuire la viande. En effet, un grand trou a été creusé sur lequel on a dressé une grille sur laquelle cuisent des cuisses de poulet et autres… La viande est donc cuite grâce à la chaleur du volcan.

Lanzarote

Pour le plaisir des touristes, un homme nous fait la démonstration de la chaleur du volcan situé sous nos pieds. Il nous donne des petits cailloux rouges et si chauds qu’il est difficile de les garder en main. Ensuite nous nous approchons d’un trou dans lequel il verse de la paille qui prend feu.

Lanzarote

Ensuite, nous voyons différents trous dans le sol. L’homme verse de l’eau dans ses trous d’où jaillissent alors des geysers et nous nous retrouvons donc mouillés lorsque l’eau redescend.

Lanzarote

Exploration en sous-marin à Puerto Calero, Lanzarote

Puerto Calero se trouve un peu en dessous de Puerto del Carmen.

Lanzarote

Nous avons eu l’occasion de faire une visite exceptionnelle, une descente à plus de 30m sous l’océan atlantique à bord d’un sous-marin avec Submarine Safaris.

Cette sortie est assez chère et doit être réservée à l’avance, mais elle vaut vraiment le coup. Ce n’est pas tous les jours qu’il nous est donné de faire une ballade en sous-marin.

Avant de monter dans le sous-marin, nous assistons tout d’abord à un petit film précisant les consignes de sécurité à effectuer en cas de problèmes (comme quand on prend l’avion). Mon fils me demande alors ‘Maman on va devoir faire tout ça’. Je lui réponds que j’espère bien que non.

Lorsque nous arrivons au sous-marin, un photographe nous prend chacun en photo. Il est interdit de se photographier seuls, forcément la photo nous sera vendue à notre retour.

Ensuite, notre groupe descend tour à tour par l’écoutille. Chacun a un siège et un hublot permettant d’observer les fonds marins.

Nous nous éloignons du port pour nous diriger près d’une épave. Une multitude de poissons passent devant nous, c’est un magnifique spectacle.

À 30 m on perd les couleurs : d’abord le rouge puis le jaune puis le bleu. C’est plutôt marrant de le voir également sur les photos.

2 plongeurs sortent alors entrainant une ribambelle de poissons à leur suite. Les appareils photo crépitent.

Lanzarote

Avec de la chance, il est possible de voir une raie. Nous en avons manqué ce jour-là.

À la fin, nous nous rendons à la boutique où on nous délivre un diplôme (pour avoir effectué une plongée en sous-marin dans l’océan atlantique) et où nous achetons notre photo souvenir.

C’est une attraction pour touristes chère, mais à faire. Nous avons apprécié.

Lanzarote

El Golfo, son lac vert et sa plage de sable noir

El Golfo est un site exceptionnel par sa beauté et c’est une visite incontournable lorsque l’on se trouve à Lanzarote. Il se situe sur la partie ouest de l’île, à côté du parc national de Timanfaya.

C’est l’endroit que nous avons préféré sur l’île. C’est véritablement notre coup de cœur à Lanzarote.

Lanzarote

La visite de ce site est gratuite, chose exceptionnelle qu’il faut souligner largement ! En effet, de nos jours tout ce qui offre un attrait touristique a une valeur marchande. Un grand parking permet de garer sa voiture sans aucun problème. Des petits vendeurs se trouvent au début de l’accès au site.

Lanzarote

C’est assez étrange de se retrouver là. La terre rouge, le sable noir, le bleu azur du ciel et de l’océan, les maisons blanches du village et ce lac vert appelé la lagune verte nous donnent l’impression d’être sur une autre planète. Toutes ces couleurs magnifiques rassemblées sont un ravissement pour nos yeux. On penserait que ce lac est dépourvu de vie, qu’il est peut-être toxique au vu de la couleur, mais il n’en est rien, car des poissons nagent dedans. Cette couleur verte s’explique par la présence de nombreux végétaux en suspension et par la salinité très élevée de l’eau.

Une simple ficelle empêche les touristes de mettre les pieds dans l’eau. En effet, la baignade y est interdite.

Lanzarote

À côté de cette belle plage de sable noir se trouve le petit village de pêcheurs El Golfo (qui compte une centaine d’habitants). D’ailleurs, quelques barques montrent que ce village est bien un village de pêcheurs.

Lanzarote

Nous nous posons sur cette plage de sable noir et nous contemplons le lieu. Une certaine quiétude nous envahit et nous nous laissons bercer par le bruit des vagues de l’océan.

Ce site est exceptionnel de par ses couleurs : rouge, jaune, vert, noir, bleu et sa beauté.

Lanzarote

Los Hervideros, un site où le chaos semble dominer

Ce site semble tout droit sorti d’un univers de science-fiction. Los Hervideros signifie en français ‘Les sources bouillonnantes’.

Lanzarote

C’est un site touristique très visité de Lanzarote et gratuit. Il faut le préciser, car de nos jours la plupart des sites sont payants. Mais sur l’île de Lanzarote, on trouve encore quelques sites gratuits. Un parking gratuit lui aussi se trouve à proximité.

Lanzarote

Lorsqu’on arrive à Los Hervideros, on a l’impression d’être dans un paysage chaotique. Une plaque de métal rouillée nous rappelle où on se trouve.

Lanzarote

Des champs de lave sont à perte de vue. Il est formellement interdit de marcher dans ces champs. Ces montagnes de magma, de lave pétrifiée descendent dans l’océan et forment des grottes marines desquelles jaillissent des litres d’eau projetés avec violences par les vagues.

Lanzarote

Tout simplement magnifique !! Le spectacle est saisissant.

La cueva de los Verdes

Il s’agit d’un tube de lave aménagé. Ici, le site est payant, car un guide nous emmène dans les entrailles de la Terre. C’est un tunnel de plus de 6 km de long.

Lanzarote

D’un côté de ce tunnel, on trouve la cueva de los Verdes.

Lanzarote

Jameos del Agua, au nord de l’île

De l’autre côté de ce tunnel se trouve Jameos del Agua, un site aménagé par César Manrique. On descend dans un lac souterrain. Un trou dans le plafond de la grotte permet de laisser pénétrer la lumière et la vie dans ce lac. En effet, l’eau du lac est cristalline et présente des couleurs irisées.

Lanzarote

Lanzarote

Lorsqu’on y regarde de plus près, on s’aperçoit qu’il y a des milliers de petits crabes blancs présents dans ce lac. Une passerelle permet de traverser ce lac et d’observer ces crabes de plus près.

Lanzarote

On ressort par une partie aménagée par César Manrique. On y trouve une salle de concert, un centre de recherche sur la volcanologie ainsi qu’une jolie piscine entourée de blanc et de palmiers.

Lanzarote

Le jardin de cactus

Nous entrons dans un vaste jardin dominé par un moulin, où se dressent toutes sortes de cactus. Ce jardin est créé par César Manrique à Téguise dans le nord de l’île. Plus de 1000 espèces de cactus sont recensées.

Lanzarote

La visite n’est pas très intéressante hormis le fait de voir toutes les variétés de cactus.

Lanzarote

La fondation César Manrique

Nous visitons la maison de l’artiste, créée dans la lave d’un volcan. Tous les murs sont blancs.

Lanzarote

Il s’est créé un véritable nid, un cocon au sein même de cette lave et en a fait un musée d’art. De nombreuses peintures, tableaux sont exposés. Un arbre pousse en plein milieu d’une pièce à vivre et pointe vers le ciel au travers d’un trou dans la cavité de la grotte.

Lanzarote

Manrique s’est construit une jolie petite piscine intérieure qui rappelle celle de Jameos del Agua.

Lanzarote

À côté de la maison se trouve une production de cochenilles.

Lanzarote Lanzarote

Les salines de Janubio

Sur la route près de Timanfaya, nous passons par les salines de Janubio qui sont situées sur une lagune d’origine volcanique. La plage qui se trouve à proximité est faite de sable noir et de gravillons.

salines de Janubio

Les vignes de la Géria

En allant vers Yaïza, nous passons par les vignes de La Géria. C’est assez particulier, car les pieds de vigne sont tous entourés par des arcs de cercle formés par des pierres. Ceci a pour but de les protéger contre le vent, très fréquent sur l’île.

vignes de la Géria

vignes de la Géria

On retrouve notamment ces arcs de cercle sur les plages pour abriter les gens qui profitent de la plage.

Au sud, nous passons à Playa Blanca, site touristique réputé où se trouvent de nombreux hôtels, très touristique. Nous préférons le coin de Puerto del Carmen.

Playa Blanca

Les fleurs de printemps éternel

Lanzarote

Mirador del Rio

Puis nous allons tout au nord, au Mirador del Rio. Le site était fermé, mais nous avons un magnifique panorama sur la petite île de La Graciosa. Il est possible d’accéder sur cette île en bateau, mais nous n’y sommes pas allés.

mer de Mirador del Rio

César Manrique est une personnalité très influente de l’île. Il est à la base du patrimoine culturel et architectural de Lanzarote. En effet, les maisons devaient être blanches et sans étage. Seul à Arrecife, la capitale, on trouve des immeubles à étages, mais sinon partout sur l’île les maisons sont telles que l’a voulu Manrique

Plus d'articles
Lanzarote
Nous étions au concert des Kids United à Metz